Vers le contenu


Un avis

Une lettre à faire passer dans le magazine ? Une doléance ? Un truc à modifier, ou tout simplement un coup de gueule ou un coup de cœur ? Un dessin à mettre dans le courrier ? On prend !

Un avis

Messagede ertnec_el » Jeu 14 Avr 2011 07:54

Hello.

J'ai plus ou moins terminé de lire tout le magazine, et comme j'te disais, je suis ban de GK pour excès d'humour donc je viens faire le casse **truelle** ici.

Globalement le magazine est bon, intéressant sans être prétentieux mais un peu plat (je vais m'expliquer). En tout cas, il vaut bien plus que les torchons pour abrutis qu'on nous sert d'habitude, j'ai pas relevé de grosses conneries. Je vais y aller point par point en faisant simple, concis, précis (sans non plus citer les pages j'ai pas que ça à foutre).

Les fameux tests qui font pleurer les fanboys sont justes, même si on peut toujours pinailler sur quelques points. De mon côté j'ai trouvé que il n'y avait rien à redire. Dans mes souvenirs il n'y a que CPC qui a démonté GOW III, mais c'était pas vraiment justifié à mon goût : tes tests sont bien plus pertinents et argumentés. Je pense pas avoir lu l'équivalent ailleurs.

Tout le délire autobiographie de Kratos m'a emmerdé, j'aurais préféré la même chose sans ou alors tourné d'une autre manière : au fond c'est pas inintéressant, mais pour un magazine qui se revendique "concept", je trouvais ça très plat pour une entrée en matière.
Bin ouais, j'veux dire, on aurait pu trouver le même genre de trip dans le journal de mickey à propos de Picsou.

J'ai lu trois paragraphes de la nouvelle pour ensuite me facepalmer et arrêter. Bon s'il y a des clients pour ce genre d'exercices tant mieux. Mais le côté "salu je vai faire une fanfiction lol, alors cest sangoku qui rencontreu vegeta pour lui demanday comman il va...", ça m'a rappelé des topics que des gamins (enfin j'espère) faisait sur GK ou ailleurs.

Je vais terminer sur la platitude générale du propos. Je dis pas ça pour troller hin, donc ne te vexe pas. Mais en dehors des choix éditoriaux du mag' qui sont toujours discutables et dont l'appréciation sont toujours fonction de goût personnel, je crois que c'est précisément ici qu'il y a des progrès à faire.

Le magazine a pour maître mot le "concept". Je me suis peut-être fourvoyé dans vos intentions, mais je trouve que l'ensemble était justement d'une platitude conceptuelle assez frappante. Un concept, ça se questionne, ça se discute, ça s'analyse. Or ici - bon ok j'ai pas tout lu - mais il m'a semblé que l'ensemble était souvent de l'ordre de la description.

Je vais donner deux exemples précis (ils sont liés).

Premièrement le passage qui s'appelle "la barbarie mythologique". C'est très bien de faire un article sur les différences entre la reprise de Santa Monica d'un côté, et la "vraie" mythologie de l'autre. C'est une chose qu'il fallait faire.

Mais le souci c'est qu'on peut résumer ce passage comme ça : "loul en fayt god off war cé hollywood donc en fayt cé que du spectacle".

Ben merci j'ai pas attendu Icare Mag pour m'en rendre compte.

Je crois que l'ensemble se contente de se demander "comment" la mythologie est reprise, mais il fallait aussi se demander "pourquoi". Mais un vrai "pourquoi", pas un pourquoi bidon qui ne demande rien : tu pouvais te demander, par-exemple, et sans faire référence aux intentions des gens qui ont bossé sur le jeu (c'est-à-dire en travaillant directement sur des concepts) : pourquoi un jeu vidéo, à savoir un divertissement de masse produit par une grosse industrie, a repris la mythologie grecque en la dénaturant en profondeur ? Et ensuite te demander si, par hasard, ce n'est pas la même chose ailleurs dans ce genre de produit. Ce n'est qu'une piste.

Mon conseil, en fait, c'est de lire ou relire l'article de Hannah Arendt "la crise de la culture" (présent dans le recueil d'article La crise de la culture). L'article se lit en 2 heures maxi et te donnera de la matière pour discuter ce genre de question : il te permet de réutiliser la différence qu'elle fait entre le divertissement produit par une industrie de consommation de masse, et les œuvres d'art et les classiques. Mais en plus de cette différence marquée, elle montre comment et pourquoi le divertissement ne peut se faire qu'en puisant dans les classiques en les dénaturant. Je vais pas entrer dans les détails pour éviter un débat à la con, mais sur ce point il y avait quelque chose d'assez intéressant à faire, sans être trop pédant, et sans aussi dire que Hannah Arendt a totalement raison. Mais il y avait matière à penser le rapport...

Deuxième exemple de platitude, j'ai en tête un passage où tu fais référence aux différents âges dans la mythologie grecque. Ici aussi, il y avait quelque chose d'assez intéressant à faire. Tu fais référence en fait à la Théogonie et aux Travaux et les jours de Hésiode (sans être très précis - mais je suppose que tu le sais). Pour le deuxième texte, il aurait été intéressant de travailler la différence entre, d'un côté, le cycle de Zeus chez Hésiode dans lequel doit l'intégrer l'homme pour vivre dans l'harmonie et la paix. C'est-à-dire tout simplement vivre selon les cycles naturels du cosmos, suivre le rythme des saisons et des jours pour travailler la nature et réussir à vivre ensemble (vivre dans la justice). De l'autre côté, quand tu parles d'idéologie latente dans God Of War, tu aurais pu comparer ça avec la conception de l'ensemble de la saga de la "justice" (qui est plutôt l'inverse de la justice à la grecque, la guerre), pour te demander "pourquoi ?".
Il est tout de même rigolo de voir que la mythologie reprise dans God Of War est clairement du côté de la démesure et la guerre alors que la mythologie grecque cherche à faire comprendre à l'homme qu'il doit vivre selon la justice et l'harmonie.



'fin bref, j'sais pas si j'suis très clair, mais j'espère m'être fait comprendre.


Je vais m'arrêter là, je vous souhaite bon courage pour la suite.

Mais en somme, le magazine est bon, bien plus riche de contenu que le reste de la concurrence. Mais il n'assume pas son concept à fond, il est trop timide, il n'ose pas l'analyse.
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede Gugusso » Ven 15 Avr 2011 11:57

Le_centre... C'est pas toi qui se fait effacer tout ses messages sur le blog de B!gBossFF ? :P

M'enfin, on ne va pas s'étendre sur ça, ton avis étant argumenté et écrit dans un langage correct. :)
Jean de la Fontaine a écrit:Est bien fou du cerveau qui croit contenter tout le monde et son père !


Image
Avatar de l’utilisateur
Gugusso
Survivant(e) du Forum !
 
Messages: 1697
Inscription: Mer 28 Jan 2009 18:54
Localisation: Nancy
Genre: Homme


Re: Un avis

Messagede ertnec_el » Ven 15 Avr 2011 18:14

L'autre neuneu de GK ? Ouais c'est moi. Mais c'est parce-qu'il ne mérite aucun respect. Après j'ai rien contre lui, il me rappelle mon petit cousin de 12 ans, je l'aime bien.
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede Icare-mag » Ven 15 Avr 2011 20:17

Salut le_centre. D'abord merci pour ton retour, ça fait plaisir. D'autant que tu trouves bon le magazine ce qui te fait un point commun avec BigbossFF :D Quand je vous disais qu'il y avait un rapprochement dans l'air !! :D Voir : http://blog.gamekult.com/blog/icare-mag/189257/apocalypse-planetaire-retrait-mardi-19-au-soir.html

Alors pour te répondre au fond (comme ta critique est très longue, je vais te citer, ça sera plus clair !) :

Globalement le magazine est bon, intéressant sans être prétentieux mais un peu plat (je vais m'expliquer). En tout cas, il vaut bien plus que les torchons pour abrutis qu'on nous sert d'habitude, j'ai pas relevé de grosses conneries. Je vais y aller point par point en faisant simple, concis, précis (sans non plus citer les pages j'ai pas que ça à foutre).

Logiquement, il n'y a pas de conneries mis à part une phrase un peu alambiquée en début de test de CoO (qui prend son sens dans l'article) et des bourdes comme "Ready at Dawn" qui devient "Ready at Down" mais sans jeu de mot en fait !

Les fameux tests qui font pleurer les fanboys sont justes, même si on peut toujours pinailler sur quelques points. De mon côté j'ai trouvé que il n'y avait rien à redire. Dans mes souvenirs il n'y a que CPC qui a démonté GOW III, mais c'était pas vraiment justifié à mon goût : tes tests sont bien plus pertinents et argumentés. Je pense pas avoir lu l'équivalent ailleurs.

99% des sites et revues ont fait des tests dithyrambiques sur l'épisode console de salon le moins qualitatif de la série. Ce qui me dérange, ce n'est pas de lire des 9 sur 10 mais au contraire de ne lire que des 9/10. Ce suivisme dans la presse jeu-vidéo, c'est vraiment quelque chose de problématique. Des oppositions, il devrait y en avoir beaucoup plus (comme il y a pu y en avoir sur Heavy Rain par exemple !).

Tout le délire autobiographie de Kratos m'a emmerdé, j'aurais préféré la même chose sans ou alors tourné d'une autre manière : au fond c'est pas inintéressant, mais pour un magazine qui se revendique "concept", je trouvais ça très plat pour une entrée en matière. Bin ouais, j'veux dire, on aurait pu trouver le même genre de trip dans le journal de mickey à propos de Picsou.

Alors là, permet-moi de t'arrêter. Je parle d'un magazine au concept littéraire. C'est cet aspect là qui m'a intéressé à savoir jouer un peu avec l'imaginaire. Pour ce qui est de l'autoportrait, j'ai souvent de très bons retours. En revanche, l'autofiction est plus critiquée. Du reste, commencer un magazine par le héros qui se raconte et raconte son jeu, ce n'est pas plat. l'exécution l'est peut-être mais il me semble que le principe reste tout de même original.

J'ai lu trois paragraphes de la nouvelle pour ensuite me facepalmer et arrêter. Bon s'il y a des clients pour ce genre d'exercices tant mieux. Mais le côté "salu je vai faire une fanfiction lol, alors cest sangoku qui rencontreu vegeta pour lui demanday comman il va...", ça m'a rappelé des topics que des gamins (enfin j'espère) faisait sur GK ou ailleurs.

Ahah ! C'est pas une fanfiction puisqu'il n'y aucun rapport -officiellement- avec God of War. Surtout, la nouvelle est prétexte à mettre en place toute l'aventure en bateau. Si je conçois qu'elle n'ait pas intéressé, j'ai de bons retours chez ceux qui l'ont lu. Certains en ont fait leur partie préférée : les goûts et les couleurs. Quoiqu'il en soit, je ne me suis pas foutu de la gueule des lecteurs puisqu'il me semble qu'il sagit d' une fiction construite, écrite et relativement ambitieuse. Loin donc d'un kikoolol !

Je vais terminer sur la platitude générale du propos. Je dis pas ça pour troller hin, donc ne te vexe pas. Mais en dehors des choix éditoriaux du mag' qui sont toujours discutables et dont l'appréciation sont toujours fonction de goût personnel, je crois que c'est précisément ici qu'il y a des progrès à faire.

Je ne me vexe pas, au contraire. D'ailleurs, je suis toujours content qu'on passe du temps à critiquer le magazine car cela signifie qu'il intéresse et surtout qu'il questionne. Ce qui me dérange, ce sont plus les forumeurs qui taxent Icare de torchon ... Je trouve le jugement injuste et les arguments souvent médiocres ...

Le magazine a pour maître mot le "concept". Je me suis peut-être fourvoyé dans vos intentions, mais je trouve que l'ensemble était justement d'une platitude conceptuelle assez frappante. Un concept, ça se questionne, ça se discute, ça s'analyse. Or ici - bon ok j'ai pas tout lu - mais il m'a semblé que l'ensemble était souvent de l'ordre de la description.

Alors le concept est littéraire. Il ne faut pas aller chercher ailleurs ce que nous n'avons d'ailleurs pas voulu faire. Cela dit, le prochain devrait proposer un peu plus d'originalité !! ;) Après, nous ne sommes pas non plus la description mais dans la compréhension du sujet via un prisme artistique. L'article sur la barbarie mythologique retrace la création de l'univers et la manière dont les développeurs ont utilisé la mythologie. Le cadre, c'est la mythologie grecque dans God of War. On voit quels sont les chemins pris et ceux délaissés (on est dans l'analyse là mais limitée au sujet). On développe aussi sur les raisons : on ne parle pas seulement de dépossession du sens au profit du spectacle mais aussi de marketing et de culture. Après, c'est en filigrane et de manière implicite mais ça y est partout et au final, ça donne du sens à l'article. C'est aussi pour cette raison que j'ai tenu à parler de la question multi-raciale car elle est au croisement du marketing, de la culture et du sens.

Je crois que l'ensemble se contente de se demander "comment" la mythologie est reprise, mais il fallait aussi se demander "pourquoi". Mais un vrai "pourquoi", pas un pourquoi bidon qui ne demande rien : tu pouvais te demander, par-exemple, et sans faire référence aux intentions des gens qui ont bossé sur le jeu (c'est-à-dire en travaillant directement sur des concepts) : pourquoi un jeu vidéo, à savoir un divertissement de masse produit par une grosse industrie, a repris la mythologie grecque en la dénaturant en profondeur ? Et ensuite te demander si, par hasard, ce n'est pas la même chose ailleurs dans ce genre de produit. Ce n'est qu'une piste.

Ca, c'est une question qui sort du sujet et tu le vois bien. D'autant que je réponds en filigrane à la question de la reprise de la mythologie grecque en parlant d'universalisme et de multiculturalisme. Tout est dans le texte (du moins j'espère) mais la structure n'est pas analytique mais descriptive. Tu as donc un texte analytique sous couvert d'étude descriptive.

Mon conseil, en fait, c'est de lire ou relire l'article de Hannah Arendt "la crise de la culture" (présent dans le recueil d'article La crise de la culture). L'article se lit en 2 heures maxi et te donnera de la matière pour discuter ce genre de question : il te permet de réutiliser la différence qu'elle fait entre le divertissement produit par une industrie de consommation de masse, et les œuvres d'art et les classiques. Mais en plus de cette différence marquée, elle montre comment et pourquoi le divertissement ne peut se faire qu'en puisant dans les classiques en les dénaturant. Je vais pas entrer dans les détails pour éviter un débat à la con, mais sur ce point il y avait quelque chose d'assez intéressant à faire, sans être trop pédant, et sans aussi dire que Hannah Arendt a totalement raison. Mais il y avait matière à penser le rapport...

Le problème, c'est que ce genre de jeu vidéo n'a pas de but culturel et n'appartient pas au domaine de la culture si on la considère comme une élévation (mais du divertissement et rien que sur cette opposition culture/divertissement, on pourrait tartiner des pages). Ce genre d'articles que tu demandes sont des textes réflexifs qui exigent de généraliser et de théoriser. Je ne vais pas reprendre ou discuter Hannah Arend pour savoir si elle a raison ou non alors que je suis beaucoup plus favorable au décryptage et donc prouver la dénaturation de la mythologie grecque par God of War au nom de la culture américaine du divertissement (parce que barbarie mythologique signifie bien que la mythologie grecque a été vu comme un atout au service de valeurs propres à l'industrie du divertissement). Le véritable problème, c'est que le divertissement s'est découplé de la notion de culture. Lorsqu'on lit Hésiode, Homère, pour nous cela relève de la culture mais pour les Grecs de l'époque, c'était leur divertissement. La véritable question, c'est celle de la qualité et de l'élévation proposé par le divertissement. Et vu le phénomène d'abrutissement des masses, tu ne me demandes pas de parler de God of War mais de faire le procès d'un société moribonde. Un article qui, j'en suis sûr, aurait été très intéressant mais qui m'intéressait moins pour une raison simple : je voulais m'attarder sur l'exploitation de la mythologie grecque dans God of War et retracer les différentes voies choisies ainsi que les raisons. Un autre article analytique aurait été sûrement le bienvenu et ta proposition est intéressante mais il faut aussi que tu comprennes que nous proposons 64 pages sur God of War, ni plus ni moins. Trop peu pour dépasser le cadre du jeu et discuter de la crise de la culture.

Il est tout de même rigolo de voir que la mythologie reprise dans God Of War est clairement du côté de la démesure et la guerre alors que la mythologie grecque cherche à faire comprendre à l'homme qu'il doit vivre selon la justice et l'harmonie.

Alors là, je ne suis pas d'accord. La mythologie grecque ne propose aucunement le concept d'Harmonie (divinité très effacée dans la Mythologie) et encore moins de Justice au sens où l'entend. Il n'y a pas d'harmonie chez les Dieux pas plus qu'il n'y a d'harmonie chez les hommes. C'est une chose que les grecs intègrent parfaitement eux qui voyaient des cités entrer en guerre tous les 3 ans. En revanche, ils croiyaient en un ordre naturel (qui n'a rien d'harmonieux) qui peut être bouleversé par l'orgueil. La célébration de la liberté intervient par le prisme de l'héroïsme mais j'en parle dans l'article. Pour ce qui est de la justice, là encore la conception est différente. La Déesse Némésis est la Déesse de la juste colère, celle qui rétablit l'équilibre. Ainsi sera vue de manière juste quelqu'un qui subit un malheur après avoir connu un trop grand bonheur. La civilisation grecque est parfaitement fascinante avec une grande éthique et une vision vraiment paradoxale ! La Grèce, c'est un paradoxe vivant. Il suffit de voir Athènes qui a connu son apogée démocratique avec l'apogée de son impérialisme !

'fin bref, j'sais pas si j'suis très clair, mais j'espère m'être fait comprendre.

J'ai bien compris et je te remercie pour ton retour !! Et effectivement, ce n'est pas que nous sommes trop timide ou que nous n'osons pas l'analyse, c'est que nous limitons l'analyser à un sujet bien précis.
Pour découvrir le magazine Icare, téléchargez la plaquette ici :
http://www.yousendit.com/download/bFlHak84Q1A4Q1EwTVE9PQ
Avatar de l’utilisateur
Icare-mag
Rédacteur Icare Mag
 
Messages: 181
Inscription: Ven 7 Jan 2011 14:32
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede ertnec_el » Sam 16 Avr 2011 21:33

Hello, je vais pas rentrer dans les détails. Si le concept de ton magazine n'est que littéraire alors je n'ai rien dit, pas de souci.

Que GOW III ne soit pas "cuturel", ce n'est pas un problème : ça ne l’empêche pas d'être objet de réflexion. Et il s'agit pas du tout pour moi de déterminer si Hannah Arendt a raison ou tord, on s'en fiche, l'enjeu est seulement de questionner. C'est aussi une manière d'aborder le truc sous un angle plus fin, précisément, et de dire autre chose que c'est différent parce-que c'est américain. Mais oui, comme tu dis, ce genre de travail mène ensuite à une réflexion générale sur ce que c'est qu'un divertissement, etc. Mais je n'ai pas envie de rentrer dans les détails. Passons.

Le véritable problème, c'est que le divertissement s'est découplé de la notion de culture. Lorsqu'on lit Hésiode, Homère, pour nous cela relève de la culture mais pour les Grecs de l'époque, c'était leur divertissement. La véritable question, c'est celle de la qualité et de l'élévation proposé par le divertissement


C'est bien plus compliqué que ça. Mais j'ai pas envie de gloser la dessus. Pas ici.

Alors là, je ne suis pas d'accord


Houlah, attention, si tu veux jouer l'enculeur de mouche on peut le faire. Parce-que pour le coup, c'est toi qui sombre dans la généralité là. Parler de "la mythologie grecque" en général, ou la "Grèce antique" en général, tu sais très bien que ça ne veut rien dire. Oui oui on sait bien que caytay trop bien la graisse, mais bon, et alors ?

C'est pour ça que je préfère parler de texte, et pour mon post je parlais des Travaux et des jours de Hésiode. Si mes termes ne sont pas précis c'est parce-que ce n'est pas le lieu pour moi. Mais on peut jouer si tu veux.

Sauf si tu es un ignare, tu sais très bien que dans ce texte, Hésiode s'adresse à son frère qui a sombré dans l'hubris (la démesure). Et un des enjeux du livre est de faire entendre à son destinataire que la dikè (que l'on traduit par justice) ne peut avoir lieu qu'en s'intégrant parfaitement dans le cycle de Zeus. C'est en travaillant ensemble dans le but d'obtenir des biens qui ne sont pas immédiatement accessibles dans la nature que les hommes peuvent vivre en paix. Mais ce travail devra suivre les différents rythmes des saisons et des jours. L'homme doit s'intégrer à l'ordre du cosmos.

Le rapprochement (un peu honteux j'avoue - mais bon on parle de jeux vidéo, ça vole jamais très haut) que je faisais consistait simplement à dire que Kratos sombrait dans l'hubris en se faisant "justice" soi-même (les guillemets sont importants), il refuse l'ordre instauré par les dieux pour les défier. C'est tout, ça n'allait pas plus loin.

C'est un lieu commun : les grecs pensaient l'univers comme un cosmos, un ordre, dans lequel il fallait s'intégrer.

Pense à la République de Platon où le gardien principal de la cité organise sa cité en s'inspirant des idées qu'il contemple. Il contemple un ordre éternel pour essayer de le transposer dans le monde sensible.

Les religions civiles grecques et romaines concevaient la cité comme le centre d'un ordre cosmique qui pouvait être rompu si les pratiques religieuses n'étaient pas respectées. Sur ce sujet, nous avons une très bonne source à propos des différentes pratiques : De divinatione de Cicéron.

Donc, oui, le terme harmonie est mal choisi. Je l'avoue. Mais tu vois : fais attention, tes lecteurs sont pas tous des crétins incultes qui ne savent pas de quoi ils parlent (et même s'ils ont l'air de prime abord d'être des gogolles quand tu vois leur activité sur certains forums ;) ).

Pour finir, si le croisement littérature/jeux vidéo t'intéresse, il y a le dernier Salman Rushdie qui est un peu dans le ton, puisqu'il s'inspire des jeux vidéo de ses enfants pour écrire des contes.



Bon courage pour le prochain numéro. Je pense que je vais l'acheter, au moins pour vous soutenir à ma manière, et en espérant vous voir vous améliorer.
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede B!gBossFF » Sam 30 Avr 2011 21:04

Tiens, c'est bizarre, j'ai l'impression de voir deux le_centre : un sur GK, aussi trollesque qu'un Frédéric Lefèvbre - mais sans ses qualités sophistiques... euh, rhétoriques - et un autre, ici, avec un semblant de culture. C'est comme si... il se faisait plus bête qu'il ne l'est réellement, afin d'être corporate vis a vis des dégénérés de gueguerre sur GK.

C'est pas du joli joli de pratiquer une double personnalité sur le net. Parce que, juste entre nous : si tu commençais a citer Hannah Arendt pour parler de JV sur gueguerre, tout le monde la bas te considèrerait comme ils me considèrent moi même : comme un con prétentieux qui se branle la nouille en parlant de culture a propos du JV, alors que le JV n'a rien de culturel (pour eux). Ta carrière de troll sur GK prendrait immédiatement fin. :D

En tout cas, je suis bien content que Hannah Arendt ne soit pas cité dans ce numéro God of War. Car, sans vouloir manquer de respect aux créateurs de God of War, vouloir expliquer ce jeu via la pensée de Hannah Arendt, c'est un peu comme donner de la confiture a un cochon, ou bien un ballon de foot a un joueur du PSG...

N.B : bon allez... voici le fond de ma pensée : rédiger un tel post, ca t'a demandé combien de jours de recherche sur Google ? :idea: (joke, hein, j'suis pas sérieux. Mais bon, c'est le genre de question que tu aimes bien me poser, alors...)

SPOILER : cliquez sur le cadre pour afficher le texte
Image
Mon blog : http://experiencesvideoludiques.com/

I Am Alpha and Omega, The Beginning and the End, The First and the Last... (Apocalypse 22:13)
Avatar de l’utilisateur
B!gBossFF
Gamer Militant
 
Messages: 1654
Inscription: Mar 27 Oct 2009 22:26
Localisation: Evry, terre de contrastes, entre le ghetto, et un centre commercial régional...
Genre: Homme


Re: Un avis

Messagede ertnec_el » Jeu 5 Mai 2011 14:29

De quoi tu te mêles l'éclopé, je t'ai pas adressé la parole à ce que je sache.

Retourne rechercher du travail stp merci, et évite de m'adresser la parole en passant, j'ai envie de me laver les mains à chaque fois que je te lis, et j'ai pas que ça à foutre.
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede Mwarf » Jeu 5 Mai 2011 14:48

ertnec_el on va se clamer tout de suite sur les posts injurieux, merci. Si vous avez des gueguerres à mener, faites-les en privé, on n'a pas envie de se taper des bagarres de gamins à nouveau.
Avatar de l’utilisateur
Mwarf
Membre de la Rédaction
 
Messages: 8230
Inscription: Lun 26 Jan 2009 20:17
Localisation: Epinay Sur Seine (93)
Genre: Homme


Re: Un avis

Messagede Mwarf » Jeu 5 Mai 2011 16:39

Bon, désolé, mais j'ai supprimé les 2-3 derniers messages puisque visiblement vous ne pouviez pas vous empêcher de continuer. Rassurez-vous, le petit bouton MP en bas à gauche de votre avatar (ou de la place qu'il devrait tenir) vous permettra de vous rattraper et même de vous dépasser dans l'art de la pique.
Avatar de l’utilisateur
Mwarf
Membre de la Rédaction
 
Messages: 8230
Inscription: Lun 26 Jan 2009 20:17
Localisation: Epinay Sur Seine (93)
Genre: Homme


Re: Un avis

Messagede ertnec_el » Jeu 5 Mai 2011 17:50

On se fait iech en Val d'Oise à ce que je vois. :bob:

Edit de Mwarf : pas autant que toi apparemment. Je t'invite à faire preuve d'un peu plus de maturité pour te prochains posts, ou à t'abstenir de poster si c'est pour continuer à ne rien dire. Merci.
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede Icare-mag » Dim 8 Mai 2011 01:54

ertnec_el a écrit:Hello, je vais pas rentrer dans les détails. Si le concept de ton magazine n'est que littéraire alors je n'ai rien dit, pas de souci.

Oui. C'est la ligne directrice. Sans compter qu'on essayer d'éviter le hors sujet. Les digressions qui mèneraient de God of War au procès de la démocratisation de la culture, ça ne me dit pas du tout !

Justement, sur cette question du divertissement et de la culture, je ne crois pas que ça soit plus compliqué que cela. La démocratisation de la culture est responsable pour une large part du découplage entre culture et divertissement. Pour 3 raisons principales me semble-t-il :
- Le fait est que la question culturelle a été longtemps l'apanage des élites (noblesse puis bourgeoisie) dans la plupart des sociétés. Les peintres, poètes, écrivains étaient issus le plus souvent de bonnes familles. Victor Hugo est fils de général, Rimbaud est fils de capitaine. Il s'agit moins de divertir que d'imprimer l'exigence de son rang (ou de son éducation, voir ci dessous) et de réaliser une œuvre. Molière fait rire, il est truculent mais sa langue est prodigieuse. Ceci pour dire que l'art ne relevait pas d'un genre mais d'une exigence, d'une technique.
- Le système éducatif était bien différent avec tuteur (pour la noblesse, la grande bourgeoisie) et établissements religieux pour les autres (d'un esprit bien différent).
- On peut ajouter qu'il y avait une compétition artistique entre les élites nationales des différents pays (basé sur le prestige, l'exigence) que le capitalisme a subverti en la plaçant sur un terrain économique. Ceci relève encore une fois de la démocratisation de la culture.

L'éducation et la culture ont longtemps été imprégnées d'un esprit aristocratique (y compris l'école républicaine). Cet esprit a complètement disparu aujourd'hui. Alors je n'allais pas m'amuser à expliquer pourquoi God of War reprenait n'importe comment les mythes grecs. Il m'aurait fallu faire le procès d'une société en décadence, du coup quel rapport avec un magazine de jeu vidéo ? Au 19ème siècle, les fils de nobles ou de bourgeois écoutaient Beethoven, Schubert et lisaient Hugo. Aujourd'hui, ça écoute Kanie West, Pascal Obispo, ça lit Christine Angot. Quand tu rencontres des élèves de science-po, tu te rends compte de leur inculture (j'oublie la prétention hein, c'est pas caractéristique de science-po, on trouve de la suffisance un peu partout dans la société l'individualisme mène à l'égotisme !). Ces mecs sont censés être l'élite ...

Houlah, attention, si tu veux jouer l'enculeur de mouche on peut le faire. Parce-que pour le coup, c'est toi qui sombre dans la généralité là. Parler de "la mythologie grecque" en général, ou la "Grèce antique" en général, tu sais très bien que ça ne veut rien dire. Oui oui on sait bien que caytay trop bien la graisse, mais bon, et alors ?


Non, ce ne sont pas des généralités. La mythologie grecque a un sens. Il y a un corpus mythologique basé sur des écrits et une pratique culturelle (des variantes régionales). Il ne s'agit pas d'enculer les mouches avec du vinaigre ! La Grèce Antique réfère en général à la Grèce d'avant la conquête d'Alexandre le grand ou d'avant la conquête romaine. Ce sont des siècles qui proposent de nombreux bouleversements mais il y a bien sûr une unité civilisationnelle. Bref, ce sont des termes précis alors que je pointais simplement ta vision anachronique de la justice ou de l'harmonie.

Donc, oui, le terme harmonie est mal choisi. Je l'avoue. Mais tu vois : fais attention, tes lecteurs sont pas tous des crétins incultes qui ne savent pas de quoi ils parlent (et même s'ils ont l'air de prime abord d'être des gogolles quand tu vois leur activité sur certains forums ;) ).

Je ne prends personne pour un crétin (à part peut-être Hervé Morin). Et comme disait Socrate, "ce que je sais, c'est que je ne sais rien". J'essaye de rester dans cet état d'esprit.
Pour découvrir le magazine Icare, téléchargez la plaquette ici :
http://www.yousendit.com/download/bFlHak84Q1A4Q1EwTVE9PQ
Avatar de l’utilisateur
Icare-mag
Rédacteur Icare Mag
 
Messages: 181
Inscription: Ven 7 Jan 2011 14:32
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede ertnec_el » Mer 18 Mai 2011 23:52

Mais bordel c'est quoi ce pavé de deg ? J'en ai rien à foutre de faire un procès à Santa Monica pour dire que cay pas bien lol cé pa la vrai graisse : je te parle juste de prendre tel ou tel jeu en tant qu'objet de réflexion, c'est tout.

Et pour finir sur Socrate (de Platon) : il avait malheureusement trop le sens de l'humour.

Bref. ;)
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede Iroyoru » Lun 20 Juin 2011 15:04

Pas mal quand même le bot qui met un avatar en rapport avec le thème du forum ^^ Enfin pas trop loin.
"La preuve qu'il y a des êtres intelligents ailleurs que sur Terre est qu'ils n'ont pas essayé de nous contacter." Bill WATTERSON
Avatar de l’utilisateur
Iroyoru
Céréale Posteur
 
Messages: 3067
Inscription: Sam 16 Jan 2010 08:28
Localisation: Strasbourg
Genre: Homme


Re: Un avis

Messagede ertnec_el » Mar 2 Aoû 2011 18:29

Des news de l'éventuel nouveau numéro ou on va devoir créer un topic pierre tombal sur Gamecul ?
Avatar de l’utilisateur
ertnec_el
Petit Rodeur
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 14 Avr 2011 06:47
Genre: Non spécifié


Re: Un avis

Messagede Icare-mag » Jeu 11 Aoû 2011 13:31

Je t'ai répondu sur gk.
Pour découvrir le magazine Icare, téléchargez la plaquette ici :
http://www.yousendit.com/download/bFlHak84Q1A4Q1EwTVE9PQ
Avatar de l’utilisateur
Icare-mag
Rédacteur Icare Mag
 
Messages: 181
Inscription: Ven 7 Jan 2011 14:32
Genre: Non spécifié


Retourner vers Accueil du Forum

Retourner vers Courrier des lecteurs

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité